Glossaire

 

Steelbook : marque appartenant à la société danoise Scanavo, qui définit son produit ainsi :

 

” Dans un monde qui se tourne progressivement vers la dématérialisation, le packaging fait la différence. Le concept Steelbook™ est un packaging unique et fortement collector qui reflète la qualité du contenu qu’il protège. Les boitiers Steelbooks™ sont une valeur ajoutée pour le distributeur, comme pour le consommateur. Le concept Steelbook™ créé une forte impression sur les étagères, une réelle différenciation, et offre de larges possibilités aussi bien esthétiques que pratiques. Un boitier Steelbook™ combine un extérieur en métal et une structure intérieure en plastique ; il est disponible au format standard DVD, et au format Blu-ray/PS3.”

 

Jumbo Steelbooks : boitier plus épais permettant d’y insérer plus de disques.

 

Format G1 : taille d’un boitier DVD, format G2 : taille d’un boitier blu-ray.

 

Artwork : terme provenant de l’anglais désignant l’illustration (soit interne, soit externe).

 

Mate : finition “brute”, rien ne recouvre l’impression, aucun verni.

Exemple : Oblivion, Thor (2ème édition), The Dark Knight Rises (avec le casque)…

 

Verni = glossy en anglais : le steelbook a un effet brillant qui n’est pas dû au métal.

Exemple : Le Monde de Némo, Transformers (uk), Tintin, Tron L’Héritage (de)…

 

Zero finish : finition entre mate et vernie. Les couleurs ressortent mieux que du simple mat.

Exemple : Cloverfield.

 

Embossed  : présence de relief, le titre qui ressort par exemple. Présence d’un cadre.

Exemple : Le Monde de Nemo (uk), Transformers (uk), Star Trek Into Darkness (fr)…

 

Debossed : présence d’enfoncement du métal.

Exemple : Super 8, Starship Troopers…

 

Remarque :

Plusieurs types d’impression peuvent être utilisés sur un même steelbook. On peut parler de  « spot gloss » lorsque des parties sont vernies.

Exemple :  Sucker Punch (de, first print), Edward aux Mains d’Argent…